A ce jour,oui je peux l'affirmer je vais beaucoup mieux !

En effet après un parcours difficile je commence à voir la lumière au bout du tunnel . Après un premier mariage râté et une vie instable j'ai quitté paris pour m'installer à Marseille . Suite à mon divorce je me suis retrouvée séparée de mes deux enfants . J'ai perdu mes repaires et j'ai sombré dans la depréssion avec plusieurs tentative de suicides jusqu'a ce que ma route croise celle d'un homme merveilleux ... Il a su m'écouter patiemment.me redonner confiance en moi-même et envie de me battre . Il a supporté mes crises de désespoirs,de colères,de doutes . Il m'a conquise,peut-être le coup de foudre . Il est d'origine sénégalaise par son papa et de maman française mais part rapport à l'affectation de son papa il à grandit au Gabon

 Ses parents ont divorcés et sa soeur et ses frères ont fait leur route en france . Ma belle-mère m'a ouvert la porte de son coeur et celle de sa maison . Elle me manque énormément car elle nous à quittée ... De 1982 nous avons vécu ensemble et notre premier fils est né :un rêve, un miracle car suite à une grave opération le chirurgien m'avait dit que je ne pourrais plus ^tre enceinte, 3ans sont passés et notre deuxième fils et né .J'ai commis beaucoup d'erreurs avec mon grand et je n'en suis pas fière mais aujourd'hui nous apprenons à mieux nous connaître et enfin partager des momentts de bonheur avec complicité et amour . Il à 27 ans et si c'était à refaire je recommencerais . Quand au deuxième il vit encore avec nous et il me comble de bonheurs chaque minutes passées en sa présence . Il en a beaucoup bavé mais c'est mon petit homme ,toujours-là pour me soutenir .

Aujourd'hui , je souffre de dépréssion bi-polaire . Je suis suivie médicalement et psychologiquement . Mon mari et moi nous avons concrétisé notre union devant Mr le Maire en 2000 ,il est reconnu travailleur handicapé ( 5 Hernies discales que l'on ne peut opéré ) et il ne se plaint jamais malgré les aléas de sa vie . Moi, lorsque j'étais au r.s. a. dans un centre sociale j'ai fais la connaissance d'un Mr brésilien  qui m'a transmis sa façon de travailler les pages des magasines en minces rouleaux pour créer de belles choseset qui m'aident à me sentir mieux chaque jour .

Et chaque matin je me dis que : " c'est une nouvelle naissance qu'il faut découvrir et aimer " .

Je voulais dire que le bonheur ne se fabrique pas mais qu'il se partage . On peut chutter mais aussitôt se relever . J'aime Marseille et ses habitantsde toutes origines qui m'ont adoptée et fais découvrir une autre image de la vie : que l'on soit de n'importe qu'elles origines nous pouvons tous vivre ensemble,patager et nous enrichir mutuellement avec Amour,Humour et en bonne intelligence